Default profile photo

23 Juin 2017 | 29, Sivan 5777 | Mise à jour le 22/06/2017 à 11h59

24 juin 2017 - Chabbat Kora'h : 21h40 - 23h05

Rubrique Régions

Bruno Benjamin élu à la présidence du CRIF Marseille-Provence

Crédit DR

Ce dimanche 3 juillet, devant l’ensemble des présidents et délégués d’associations, Bruno Benjamin a été élu à la présidence du Conseil représentatif des institutions juifs de France (CRIF) Marseille-Provence par 51 voix contre 32 à son adversaire Roland Elbez.

L’interdiction faite à la presse n’a pas permis de suivre les débats de l’assemblée générale qui devait présenter le rapport moral et financier avant de s’atteler à l’élection du président. Ce n’est qu’à l’issue du vote que les journalistes présents depuis le début de la matinée ont pu enfin entrer. Un refus qui va complètement à contre-courant de l’esprit d’ouverture professé depuis des années par les anciens présidents du CRIF. En même temps que l’élection de la présidence, une partie de comité directeur a été renouvelée. Pas de femmes cette année en remplacement de l’actuelle présidente Michèle Teboul, la seule femme à avoir été élue à ce poste depuis la création de l’institution en 1967 dans la ville.
C’est par une grande accolade avec son adversaire que Bruno Benjamin a accueilli le résultat de l’élection. Membre actif de longue date dans la communauté, Bruno Benjamin connaît bien les rouages des institutions car il a occupé la place de président délégué du Consistoire pendant deux ans mais aussi la place de vice-président du Consistoire national. Chef d’entreprise de 52 ans, il mène de front ses activités communautaires et ses responsabilités professionnelles. Lors de son intervention, après avoir remercié toutes les personnes qui ont voté pour lui, le nouveau président a prôné l’ouverture avec toutes les forces de la communauté pour combattre l’antisémitisme et l’antisionisme, ainsi qu’avec les différentes collectivités territoriales et les pouvoirs publics. « Tout mon projet est de permettre à notre communauté de s’affirmer davantage, sans rien renier de ce qu’elle est, de ce que sont ses valeurs. Toutes les initiatives seront soutenues. Toutes les énergies seront mobilisées », a-t-il ajouté. Avec un programme qui s’articule autour de quatre mots clés : rassembler, s’affirmer, partager, innover, Bruno Benjamin semble vouloir prendre le taureau par les cornes pour faire de son mandat une belle réussite.

Powered by Edreams Factory