Default profile photo

24 Avril 2017 | 28, Nisan 5777 | Mise à jour le 21/04/2017 à 12h34

Rubrique Communauté

Nice : Des judokas israéliens

Yarden Gerbi et Or Sasson, judokas israéliens médaillés olympiques à Rio en 2016. (Flash90.)

Le samedi 4 février 2017 à 20 heures, pour l’ouverture de sa campagne, le Keren Hayessod organise une soirée inédite au Palace (3 Place de l’Armée du Rhin).

A cette occasion, se déroulera une rencontre, animée par Jean-Charles Banoun, journaliste à i24News, avec Yarden Gerbi et Or Sasson, judokas israéliens médaillés olympiques à Rio en 2016. Pendant le dîner, cacher beth-din, l’on pourra écouter des rythmes Soul Jazz de Scott Allen.

Géraldine Zermatti, co-présidente avec Thierry Teboul du Keren Hayessod local commente: « Agir pour Israël est ma devise! Je suis très sensible à ce que le Keren Hayessod crée et subventionne. Israël est au cœur de ma vie depuis 22 ans. J’ai étudié à l’Université de Jérusalem, et il ne se passe pas un jour sans que je sois en contact avec Israël. Nous souhaitons promouvoir l’identité et la culture juives et israéliennes.» Pour Thierry Teboul, «le Keren Hayessod est l’institution de collecte majeure pour Israël». Il précise : «Avec Géraldine, nous voulons organiser des événements qui donnent accès à la culture et qui fassent venir davantage de jeunes». 

Depuis 1920, le Keren Hayessod (Fonds de fondation), Appel Unifié pour Israël est à l’avant-garde de la construction, de la croissance et du progrès d’Israël. Il a été créé pour servir de branche de collecte de fonds du mouvement sioniste. Son histoire est indissociable de celle d’Israël. Au début, grâce aux dons recueillis, le Keren Hayessod a acheminé en Erets des dizaines de milliers de juifs fuyant l’Europe et contribué à leur intégration. Il a fondé plus de 900 localités urbaines et rurales, fournissant, aux olim maisons et emplois, et développant le cadre économique éducatif et culturel de l’Etat en devenir, ainsi que son tissu industriel.

Le statut exceptionnel de branche officielle de collecte de fonds de l’Etat d’Israël dans le monde entier (sauf aux USA) lui a été reconnu par la loi du Keren Hayessod, adoptée par la Knesset en 1956.

Aujourd’hui, en partenariat avec la diaspora et en coordination avec les services du Premier ministre et l’Agence juive, cette organisation à but non lucratif, continue d’œuvrer à la promotion des priorités nationales d’Israël et de la communauté juive mondiale. 96 ans après sa création, le Keren Hayessod a fait de sa vision une réalité. Avec l’aide de leaders motivés, il demeure un réseau reliant les communautés juives sur les cinq continents et servant de pont entre elles et leur patrie ancestrale.

Cette soirée, au profit des programmes socio-éducatifs et d’intégration en Israël du Keren Hayessod, est placée sous le haut patronage de S.E Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France. 

Powered by Edreams Factory