Default profile photo

29 Avril 2017 | 3, Iyyar 5777 | Mise à jour le 28/04/2017 à 14h04

Chabbat A'harémot - Kédochim : 20h54 - 22h09

Rubrique Monde juif

Le goût du shabbat et du tchoulent

(DR)

Alors qu’Ivanka Trump partage la recette du tchoulent de sa belle-mère sur son site, une vingtaine de concurrents vont mesurer leurs talents culinaires, à Londres, lors de la quatrième fête annuelle dédiée à ce plat du shabbat.

Pour la quatrième année consécutive, la « Cholent Fest » soit, comme le disent ses organisateurs, « le plus grand concours de confection de tchoulent en Europe », est de retour. A cette occasion, une vingtaine de participants vont se retrouver dans une synagogue londonienne (Finchley United Synagogue) où leurs talents culinaires vont être jugés par le rabbin Josh Zaitschek,le fondateur de cet événement, Jack Bandahan, propriétaire de l’entreprise « Kosher Deli »… et par Harry Lomas, qui fut un temps le Chef Privé de la famille royale et qui est, aujourd’hui, le chef du « Grove Hotel » (dans le Hertfordshire).   

« Quand Josh Zaitschek m’a demandé d’être juge, a expliqué ce dernier au Jewish Chronicle , je lui ai dit : cela n’a rien de nouveau; ne pensez pas que vous êtes les seuls à faire cela. De nombreuses cultures préparent un plat similaire, en se servant de morceaux de viande peu onéreux, de haricots et de légumes qui cuisent pendant plusieurs heures ». 

De plus, Thomas Lomas, qui a servi 34 ans dans l’armée britannique (c’est même là qu’il a été formé à sa fonction de cuisinier), précise qu’un ragoût cuit à petit feu fait partie des plats favoris des militaires. « Quand nous étions en manoeuvre, souligne-t-il, nous le préparions en priorité, nous le faisions bouillir puis nous le transférions dans des « marmites norvégiennes… ». Quand nous arrivions à destination, des heures après, le ragoût était chaud et prêt à être servi. C’est une tradition qui remonte à la guerre de Crimée ». 

Pour mieux se préparer à la tâche de juge qui l’attend, Thomas Lomas est allé goûter plusieurs tchoulent. « Je connais des familles qui fréquentent l’hôtel et qui m’ont invité à goûter le leur, dit-il. De plus, je me suis fait une idée précise de ce à quoi s’attendre après le dernier concours » (lors duquel il officiait, déjà, dans le jury).

Autre amatrice de tchoulent, mais de l’autre côté de l’Atlantique, cette fois… Ivanka Trump, la fille du Président américain, vient de poster sur son site une recette de sa belle-mère intitulée « Mrs Kushner’s Cholent ». Rien de révolutionnaire dans ladite recette si ce n’est, Etats Unis obligent, la présence de ketchup (120 millilitres). Ivanka conseille même, aux femmes qui travaillent, de le faire les jours de semaines! « Il n’y a rien de meilleur que de rentrer dans une maison qui sent si bon », conclut-elle.

Powered by Edreams Factory