Default profile photo

23 Juillet 2017 | 29, Tammuz 5777 | Mise à jour le 21/07/2017 à 12h14

29 juillet 2017 - Chabbat Devarim (Chabbat 'Hazon) : 21h16 - 22h31

Rubrique Communauté

Les Français de CTeen réunis à New York

Détente entre deux visites, dans le métro de New York. (DR)

Depuis trois ans, le mouvement de jeunesse CTeen essaime en France avec plus de 80 centres et 5.000 participants âgés de 13 à 18 ans sous la direction des émissaires du Rabbi de Loubavitch.

Son principe est simple : réunir des adolescents pour leur parler de judaïsme, leur transmettre des notions et des valeurs complémentaires à celles acquises en école juive ou au Talmud-Torah. Issus de tous les milieux, ces jeunes recherchent parfois un sens à la vie ou simplement un contact chaleureux, instructif avec des activités manuelles ou ludiques en lien avec le judaïsme. 

Que ce soit pour des sorties à la patinoire ou la visite d’autres communautés juives, pour des cours de Torah ou des travaux manuels, les CTeen ont plaisir à se « retrouver » dans tous les sens du terme : passer du bon temps ensemble mais aussi faire vivre leur identité juive, poser des questions existentielles ou même résoudre des problèmes de la vie quotidienne. 

« Autour d’un bon repas, on bavarde, on chante puis on se rend au bowling ou en promenade dans les lieux symboliques du judaïsme français », explique Mendy Mottal, son directeur en France. Il rappelle que passé l’âge de 13 ans et la bar-mitsva, beaucoup de jeunes juifs traditionalistes disparaissent des radars communautaires, d’où l’intérêt de leur proposer jusqu’à 18 ans « des activités adaptées et qui leur ressemblent ». Le mouvement de jeunesse travaille directement avec les communautés.  


Une offre adaptée aux 13-18 ans

Fin février, les CTeen du monde entier se sont réunis comme chaque année à New York et parmi eux, 200 Français venus de Rouen, de Lyon, de Paris et Toulouse. Ils ont passé un chabbat inoubliable dans le quartier de Crown Heights, dans la synagogue du Rabbi, entourés de leurs moniteurs dévoués. 

Le clou de cette manifestation pacifique et éducative fut la cérémonie d’Havdalla sur Times Square, reproduite sur écrans géants avec les drapeaux de différentes délégations, les danses et chants spontanés, les discours dans toutes les langues et la joie toute simple de prouver la vitalité du peuple juif. L’année dernière, même le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon avait tenu à adresser des paroles d’encouragement et d’admiration à ces jeunes.

Powered by Edreams Factory