Default profile photo

22 Novembre 2017 | 4, Kislev 5778 | Mise à jour le 21/11/2017 à 13h55

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Communauté

Le dernier combat d’Adam Krief

Adam Krief entouré de sa femme Lia et de ses trois enfants (DR)

Malgré la solidarité de la communauté dans le monde entier, Adam Krief, 31 ans, qui vivait à Los Angeles, a succombé à une forme particulièrement compliquée de leucémie.

Il y a quelques mois, Adam Moshé ‘Hayim ben Reuben z’’l était diagnostiqué d’une splénomégalie myéloïde, une variété rare de cancer du sang qui est généralement mortelle si une greffe de moelle osseuse – compatible - n’est pas réalisée à temps. Il a fallu pour cela trouver « le » bon donneur qui, d'après les médecins, avait toutes les chances (99%) d'être, comme lui, d'origine juive marocaine. 

Encouragée par des personnalités américaines non-juives comme Jason Biggs ou Kim Kardashian, une immense vague de solidarité au sein des communautés juives du monde entier (Amérique, Canada, Israël, France, Mexique, Australie, etc.) a conduit quelque soixante mille personnes à se porter volontaires pour être testés. En France, le cousin d'Adam Krief, le présentateur Arthur, a organisé une journée de tests en septembre 2016 dans l’hôtel Sofitel Arc de Triomphe. Ce magnifique élan fraternel a porté ses fruits puisque la campagne avait permis d'identifier sept donneurs compatibles. Sur Facebook, la page « Hope 4 Adam » avait même appelé à l'organisation d'un chabbat dédié au rétablissement d'Adam. 

Mais la maladie a finalement eu raison de la farouche volonté de vivre d'Adam et de cet élan de solidarité probablement inédit. Malgré une greffe, Adam Krief est décédé le 14 mars dernier. L'énergie déployée pour sauver le jeune homme n'a pas été vaine, au contraire. Treize compatibilités ont pu être identifiées et pourraient sauver la vie de treize personnes en danger de mort. Adam Krief laisse derrière lui une femme, Lia, et trois enfants en bas âge. 

Powered by Edreams Factory