Default profile photo

23 Juin 2017 | 29, Sivan 5777 | Mise à jour le 22/06/2017 à 11h59

24 juin 2017 - Chabbat Kora'h : 21h40 - 23h05

Rubrique France/Politique

Tribune du Grand rabbin Haim Korsia. Cimetière parisien de Pantin : qu’ils reposent en paix !

Les tombes détruites après l’accident (DR)

Le lundi 20 mars dernier, un couple circulant en voiture dans le cimetière parisien de Pantin pour se rendre à une inhumation a refusé la priorité à un camion de la Ville de Paris, lequel pour tenter d’éviter la collision, est entré dans le carré de tombes proche et y a endommagé treize sépultures.

Accident regrettable, douloureux pour les familles concernées, mais peut-être ordinaire me direz-vous, si tant est qu’un accident le soit jamais. Non, pas ordinaire, car il se trouve que le carré en cause était un carré juif. Et que la communauté juive, malheureusement accoutumée aux profanations nombreuses dont sont victimes les cimetières où reposent ses morts, a eu comme premier réflexe d’envisager  que, comme à l’ordinaire, il s’agissait d’un acte haineux, expression d’un antisémitisme récurrent dans notre société bouleversée. On peut comprendre cette réaction, chaque Juif français, chaque Français, s’est sans doute posé la question.

Il est toutefois difficile d’admettre, qu’après le constat de la cruelle banalité des faits, la rumeur persiste et enfle d’une agression volontaire, noyant les réseaux sociaux de sentiments indignes, complotistes et revanchards. Cette victimisation, à la limite de la manipulation, n’est évidemment pas honnête. Comme il est regrettable de reprocher aux responsables de la communauté juive, dont j’ai l’honneur d’être, d’avoir voulu cacher une vérité insupportable à cette communauté de crainte de l’alarmer, quand c’est justement cette campagne mensongère qui l’enfièvre. Je relève avec tristesse la défiance dont cette attitude témoigne à l’égard des représentants communautaires, alors que tous, évidemment sensibles à une telle situation, nous avons vérifié et revérifié et vérifié encore la matérialité des faits survenus le 20 mars.


Campagne mensongère

Et même si, comme l’a dit Woody Allen avec sa justesse coutumière « il arrive parfois que les paranoïaques aient des ennemis », sachons garder nos indignations et notre capacité d’action et de compassion pour des causes plus justes. Elles ne manquent pas. Notre crédibilité, l’audience des projets que nous portons ne s’en porteront que mieux. 

Je me suis rendu sur place pour témoigner aux familles ma sollicitude et réciter des téhilim. J’y ai rencontré le conservateur du cimetière, un homme formidable auquel je voudrais rendre hommage ici, qui m’a assuré que les réparations seraient effectuées dans les plus brefs délais.

Pensons au chagrin des familles qui ont vu, avec cet accident, se rouvrir la blessure causée par la perte d’êtres chers. Prions avec elles pour que leurs proches inhumés là retrouvent le repos et la paix. 


« Mon âme, retourne à ton repos, car l’Eternel t’a fait du bien » (Ps116,7)

Powered by Edreams Factory