Default profile photo

24 Avril 2017 | 28, Nisan 5777 | Mise à jour le 21/04/2017 à 12h34

Rubrique Israël

Quand la Chine regarde vers le high-tech israélien

(DR)

Servotronix 

Le géant chinois de l'électronique Midea a racheté la firme israélienne en février dernier pour 170 millions de dollars. Servotronix se spécialise dans les technologies de contrôle de robots industriels. Midea a acquis en parallèle la société israélienne et Kuka, le premier producteur allemand de robots. Deux achats qui doivent lui permettre de révolutionner l'industrie chinoise en la faisant entrer dans l'ère de l'automatisation. 


Blueconomy

Le fonds d'investissement sino-israélien dirigé par Yuval Rabin, le fils de l'ancien Premier ministre israélien, permet aux entreprises israéliennes d'accéder directement aux investissements gouvernementaux et publics de la Chine. Au début de l'année, Blueconomy a levé 150 millions de dollars pour les start-up israéliennes du secteur des technologies de la mer et de l'environnement. Quatre premières firmes ont été sélectionnées pour bénéficier des fonds chinois.


Visualead

Alibaba, un des leaders mondiaux de l'e-commerce a trouvé en Israël la solution pour lutter contre les contrefaçons. Pour être sûr que les produits qu'il met en vente n'ont pas été piratés, le géant chinois les dote d'un code QR – ce code-barre formé de carrés blancs et noirs – avec la technologie développée par Visualead qui intègre la photo du produit sur la plaque d'identification. Quand le client reçoit sa commande, il n'a plus qu'à la scanner avec son téléphone pour vérifier que le produit est authentique. Un investissement de 5 millions de dollars en 2015, qui s'est révélé particulièrement rentable pour la firme chinoise.


Cnoga

La société israélienne de diagnostic médical a obtenu ce mois-ci 50 millions de dollars du Chinois BOE en échange de 23% de ses parts. Cnoga a développé des techniques de diagnostic optiques non intrusives pour la pression sanguine, la tension, la numération sanguine ou le diabète. L'équipementier chinois de laboratoires escompte prendre une position de leader mondial grâce à la technologie israélienne.

Powered by Edreams Factory