Default profile photo

22 Novembre 2017 | 4, Kislev 5778 | Mise à jour le 21/11/2017 à 13h55

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Israël

CannaTech

(Flash90.)

Un salon d’un genre nouveau, a eu lieu, la semaine dernière, à Tel-Aviv. Le CannaTech, un salon entièrement consacré au cannabis thérapeutique. Un domaine où Israël tente de se positionner en leader mondial.

Trois jours au cours desquels de nombreuses sociétés israéliennes ont exposé leurs derniers développements en matière de marijuana médicale, une filière où Israël entend s’installer en leader que  ce soit au niveau de la production et de l’exportation du cannabis, approuvée dernièrement par la Knesset et qui devrait faire grimper de 15% les exportations agricoles globales du pays. Mais aussi en matière de développement de traitements basés sur les cannabinoïdes. L’utilisation médicale du cannabis est pratiquée depuis dix ans en Israël mais l’arrivée de Yaakov Litzman, le ministre de la Santé, lui a donné une nouvelle impulsion. Deux millions d’euros ont été débloqués pour la recherche et sa prescription assouplie. 25 000 patients en ont bénéficié cette dernière année. De nombreux experts du monde entier sont venus au CannaTech échanger les résultats de leurs recherches. Le docteur Nephi Stella de Washington dont les recherches en neurosciences se basent uniquement sur le cannabis. Ou l’Espagnole Cristina Sanchez, qui mène des recherches sur le rôle du cannabis dans le traitement du cancer. Plusieurs scientifiques israéliens étaient présents. Le Dr David Meriri qui étudie au Technion le potentiel thérapeutique des cannabinoïdes contre les tumeurs. Et bien sûr le Dr. Raphaël Mechoulam, considéré comme le père du cannabis médical. C’est lui qui avait isolé, en 1964, alors qu’il était à l’Institut Weizmann, le THC, ce composant actif du cannabis aux vertus thérapeutiques aujourd’hui incontestées.

Powered by Edreams Factory