Default profile photo

20 Septembre 2017 | 29, Elul 5777 | Mise à jour le 19/09/2017 à 18h07

Rubrique Régions

Pau : La communauté unie autour de son ancien rabbin

Cérémonie solennelle à la mémoire du rabbin Isaac Ohayon z”l à la synagogue de Pau.(DR)

La communauté juive de Pau s'est réunie, dimanche 19 mars, pour honorer la mémoire du rabbin Isaac Ohayon z »l, disparu le 16 décembre dernier. Il exerça sa mission de rabbin dans les Pyrénées pendant une trentaine d'années.

Les lecteurs assidus de notre journal savent parfaitement qu'il y a à Pau, au fin fond du sud-ouest, une petite communauté dynamique et très accueillante. Une partie de ce mérite en revient très certainement à son ancien rabbin, le rav Isaac Ohayon z"l. C'est pourquoi la communauté a organisé un long week-end pour permettre aux anciens Palois, pour la plupart parisiens depuis 30 ans, de venir « pèleriner » en Béarn. Visite du château pour les uns, du cimetière juif pour les autres, un petit café sur le boulevard des Pyrénées qui offre une vue extraordinaire... 

Le vendredi soir après l'office, un immense repas chabbatique a rassemblé 120 personnes dans la joie, les souvenirs, les chants et les rigolades revenues du passé. Samedi midi, rebelote, après l'office un kiddoush géant puis une bonne daf en souvenir de toutes les dafinas que nous avons dégustées chez les époux Ohayon le samedi midi. Enfin, Chabbat après-midi, c'est Ariel Ohayon qui a donné un cours pendant la séouda chlichit.

Le dimanche matin, tout le monde était sur son 31 pour la cérémonie à laquelle assistaient des officiels de tous bords, à commencer par la représentante du maire - François Bayrou -, mais aussi tous les rabbanim de la région. Jean-Michel Ribes, président de la communauté de Pau, Michael Ohayon, Stéphane Suissa et Jean Michel Soulem (président des communautés de Bayonne-Biarritz) ont prononcé des discours chargés d'émotions et d'humour. Puis le grand rabbin de Bordeaux Claude Maman, fidèle ami du rabbin Ohayon, a pris la parole avant de laisser le rav Mendy Matusof, qui officie à Pau et à Biarritz, clôturer la cérémonie par une vibrante prière pour l'élévation de Rabbi Isaac.

Tout cela est impressionnant certes, mais ce qui ressort de cette commémoration, à laquelle plus de 200 personnes ont participé, c'est ce lien familial qu'a su créer Rabbi Isaac et son épouse Denise, avec chacun d'entre nous, religieux ou pas du tout, séfarades ou ashkénazes, juifs et même non-juifs… tout le monde se sentait proche de la famille Ohayon et du judaïsme.

C'est cette grande famille que nous avons retrouvée avec joie (malgré la peine) à la synagogue de Pau, pour la pose d'une plaque commémorative au dessus du fauteuil du rabbin, qui rappellera pour des générations sa contribution à la communauté paloise. 

Powered by Edreams Factory