Default profile photo

24 Août 2017 | 2, Elul 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

26 août 2017 - Chabbat Choftim : 20h28 - 21h35

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Aux Etats-Unis, l'indépendance d'Israël fêtée aux quatre coins du pays

(Flash90.)

Focus sur le Yom Haatsmaout façon US.

De Los Angeles à New York en passant par les petites villes rurales du Mid-West américain, Israël est partout à l’honneur, ce mois-ci, aux Etats-Unis, à l’occasion de Yom Haatzmaout et Yom Hazikaron. Outre-Atlantique, le jour de l’Indépendance et celui du Souvenir ne se fêtent par forcément le jour J. Les Américains ont en général pour habitude de décaler certaines célébrations au dimanche suivant, pour permettre à un maximum de monde d’y assister. Parmi les participants, beaucoup de juifs américains bien évidemment mais aussi la diaspora israélienne nostalgique, expatriée outre-Atlantique. Ils seraient ainsi quelque 140 000 Israéliens à vivre aux Etats-Unis selon le bureau du recensement américain. Certaines sources israéliennes évoquent même le chiffre de 500 000 personnes.

A New York, les habitants de Big Apple auront notamment le plaisir d’aller écouter le célèbre chanteur israélien Shlomo Artzi, le 26 avril, au Madison Square Garden. Le 6 mai à Los Angeles, plus de 15 000 personnes sont attendues à Rancho Park, près de Beverly Hills, pour y célébrer, Yom Haatzmaout mais aussi les 50 ans de la réunification de Jérusalem, au son de la musique klezmer. Des événements similaires sont organisés par l’Israel-American Council à Seattle et Boston ou bien encore dans l’Arizona et le New Jersey.

Cette longue saison de célébrations se clôturera par la Israel New York Parade, le 6 juin prochain à Manhattan. Celle-là même où Donald Trump avait officié en tant que « Grand Marshall » en 2004. La plupart des synagogues américaines organisent aussi des offices et soirées dédiés à Yom Haatzmaout afin de marquer leur attachement à l’État hébreu. 

Powered by Edreams Factory