Default profile photo

21 Octobre 2017 | 1er, Heshvan 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h53

Rubrique Israël

Miss Israël 2017 : Ce soir je serai la plus belle

(DR)

Actualité Juive vous présente Rotem, Miss Israël 2017 ! Elle a raflé la couronne aux quatre finalistes grâce au vote du jury, mais aussi au plébiscite des internautes, qui pour la première fois, étaient invités à choisir, eux aussi, la plus jolie fille du pays.

Il faut dire que Rotem, totalement addict des réseaux sociaux, a habilement su tisser sa toile  sur Instagram, Tweeter et Facebook ne laissant aucune chance aux 15 autres concurrentes. Son compte Instagram a été suivi par plus de 14 000 personnes, plus du double de ceux des autres prétendantes. La belle est née, il y a 21 ans, à Jérusalem, se dit laïque bien que son père ait fait Techouva. Cependant, à l’issue des résultats, elle a remercié l’Eternel pour sa victoire. La nouvelle Miss était secouriste dans l’armée de l’air durant son service militaire, poursuit actuellement une carrière de mannequin mais son ambition est d’être enquêtrice de police, ce qui, après sa victoire n’est manifestement pas pour demain. Un concours de beauté tourné en dérision justement sur les réseaux sociaux sur lesquels on pouvait voir tourner la photo du très controversé et provocateur député du Likoud, Oren Hazan, torse nu. Sa dernière provocation avait été de soutenir publiquement Marine le Pen aux présidentielles françaises en dépit de la position de Jérusalem qui est de n’avoir aucun contact avec ce parti d’extrême droite. « Je suis heureux d’avoir été élu Miss Israël et je souhaite œuvrer pour réduire la famine et établir la paix dans le monde » en était la légende. Ce qui est sûr c’est que le député n’a aucune chance de participer  au concours Miss Monde. Par contre Rotem y sera. Alors va-t-elle succéder à la Portoricaine Stéphanie Del Valle et offrir à Israël son deuxième titre mondial après Linor Abargil en 1998 ?  Pour le savoir, rendez-vous en décembre en Chine.

Powered by Edreams Factory