Default profile photo

20 Septembre 2017 | 29, Elul 5777 | Mise à jour le 19/09/2017 à 18h07

Rubrique Communauté

Une Bar Mistva pour tous, l'inoubliable soirée de la Fondation Casip-Cojasor

Les jeunes au top avec Arthur et Kev Adams (DR)

A l’initiative de la Fondation Casip-Cojasor et grâce au soutien de donateurs privés, douze jeunes issus de familles modestes ont fêté leur bar-mitsva dans les Salons Hoche.

Dans la salle de cocktail des salons Hoche, lundi 12 juin, le grand rabbin de France Haïm Korsia a réuni autour de lui les douze « stars » de la soirée. Gabriel, Enzo, Yoav, Noam, Shaï et consorts semblent quelque peu intimidés. Ils seront beaucoup plus détendus au moment de leur entrée triomphale sur la piste de danse. Orchestre, photographes, cameramen, invités : tous les attendent avec impatience.
 « Il s’agit de la 13e édition du genre », nous glisse Henri Fiszer, vice-président du Casip-Cojasor, à l’initiative de cette belle opération. « Nous fêtons ce soir 12 bar-mitsvot comme les 12 tribus d’Israël qui ne forment qu’un seul bloc », poursuit-il. Nous croisons un des donateurs qui préfère garder l’anonymat. « Je réponds présent depuis la première édition. Au départ, nous étions deux. C’est fabuleux de pouvoir rendre heureux enfants et familles », dit-il, ému. Certaines enseignes d’habillement comme Faust, Izac et KD Junior sont sponsors de l’événement. 
Retour sur scène. Déchaînés par la musique israélienne, les douze jeunes adolescents ne sont pas au bout de leurs surprises. Une brochette de people – Arthur, Ary Abittan, Kev Adams, Géraldine et Olivier Nakache, Eric Toledano - fait irruption dans la salle tandis que le DJ n’arrive pas à calmer l’excitation ambiante. Place aux photos pour immortaliser ces moments uniques. En fin de soirée, les douze acteurs recevront plusieurs cadeaux (bons d’achat, montres et iPad).

Powered by Edreams Factory