Default profile photo

20 Septembre 2017 | 29, Elul 5777 | Mise à jour le 19/09/2017 à 18h07

Rubrique Communauté

La disparition de Messod Bensoussan

(DR)

l avait été un des premiers baalé techouva du regretté rav Chmouël Azimov. Messod (Serge) Bensoussan, après un rude combat contre la maladie, a été enterré à Jérusalem le jeudi 15 juin à l’âge de 70 ans. Il laisse derrière lui sa mère, son épouse Lynda qui l’a toujours secondé dans toutes ses activités au service de la communauté et de nombreux enfants et petits-enfants impliqués dans les institutions Loubavitch. 

Fondateur du premier Gan de rav Azimov, Pardess Hanna à Orly, il n’a eu de cesse d’encourager tous les Juifs qu’il rencontrait et qu’il recherchait à mettre leurs enfants dans des écoles juives. Les sourires des milliers d’enfants qui sont passés depuis quarante ans dans son Gan étaient pour lui la plus belle récompense. Ces enfants qui l’appelaient Papy et qui couraient à sa rencontre dès qu’ils l’apercevaient avec son talit et ses tefilines. Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs devenus des cadres du mouvement. 

Très attaché au rabbi de Loubavitch, Messod Bensoussan avait su transmettre les valeurs de la Torah et de la ‘hassidout à des générations de jeunes gens et avait mis ses capacités de gestionnaire au service des nombreuses institutions éducatives du mouvement. Sa présence rassurante, son sens de l’organisation, son efficacité mais surtout son sourire manquent déjà énormément à tous les siens et à tous ceux qu’il a si bien influencés.

Powered by Edreams Factory