Default profile photo

18 Octobre 2017 | 28, Tishri 5778 | Mise à jour le 17/10/2017 à 17h56

21 octobre 2017 - Chabbat Noah' : 18h34 - 19h35

Rubrique Monde juif

Arrestation d’un surveillant rituel en Chine pris....pour un extrémiste musulman

(wikipedia)

Le prenant pour un extrémiste musulman, les autorités chinoises ont arrêté et détenu, pendant quelques heures, un machguia’h venu surveiller une production cachère.

C’est en raison de sa barbe et de ses habits sombres qu’un surveillant rituel travaillant pour l’agence de certification « SKS » (Shatz Kosher Services) basée à Brooklyn a été arrêté par des policiers en faction dans un poste de contrôle situé dans la province chinois de Xinjiang. Ceux-ci étaient, en effet, persuadés qu’ils avaient affaire à un dangereux extrémiste musulman, refusant de croire qu’il était juif.

De ce fait, ils l’avaient emmené au poste de police local, lui avaient demandé de leur remettre son passeport et l’avaient interrogé durant plusieurs heures avant qu’il ne réussisse à leur faire accepter qu’il n’était pas musulman. « Pendant un moment, cet interrogatoire prolongé m’a fait penser que j’allais avoir besoin de demander de l’aide en dehors de la Chine, a raconté le machguia’h. Toutes les explications du chauffeur qui m’accompagnait et qui traduisait mes propos n’y faisaient rien. Ils étaient déterminés à me garder pour me questionner et s’assurer que je ne représentais pas un danger pour la sécurité locale ». A ce propos, il faut avoir à l’esprit que la population du Xinjiang (au nord ouest du pays) est majoritairement musulmane et que, cette année, les autorités provinciales, en lutte contre une radicalisation islamiste, y ont interdit, entre autres, le port du voile et les barbes mal taillées.

Selon Rav David Moskowitz, le responsable de SKS, ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. « J’ai déjà dû faire pression pour la libération d’un machguia’h détenu dans cette région en raison de son apparence orthodoxe, dit-il. Contrairement à la politique en matière de sécurité que nous connaissons en Occident, les Chinois ne prennent aucun risque et leurs mesures sont très strictes. Ceci ne nous empêche nullement de surveiller des usines parce que, finalement, une fois que nous leur avons montré leur erreur, ils relâchent immédiatement ceux qu’ils ont arrêtés et leur permettent de voyager librement dans les zones qui nous intéressent ».

Le même, dont l’agence travaille en Chine depuis de nombreuses années, ajoute que « les Chinois respectent beaucoup le peuple juif. Ils disent souvent que les Juifs sont une nation de sages. Simplement, ils sont suspicieux face aux étrangers qui se trouvent dans une zone de sécurité. Et rien de plus ».

Powered by Edreams Factory