Default profile photo

20 Août 2017 | 28, Av 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

26 août 2017 - Chabbat Choftim : 20h28 - 21h35

Rubrique Monde juif

New York : Le plus vieux siddour du monde est exposé

Un livre de prières datant du XIIe siècle.

Depuis quelques semaines, les habitants et visiteurs de la Grosse Pomme peuvent aller admirer un document d’une exceptionnelle rareté au Center for Jewish History de Manhattan: un livre de prières datant du XIIe siècle. C’est probablement le plus ancien siddour du monde jamais conservé à ce jour. L’ouvrage appartient à la prestigieuse université britannique d’Oxford et n’est d’ordinaire accessible qu’aux chercheurs. C’est la toute première fois qu’il est dévoilé au grand public. Le siddour aurait appartenu à un juif séfarade originaire de la péninsule ibérique, ayant immigré en Angleterre. C’est lors de son voyage vers le nord qu’il se serait arrêté en France où il aurait acheté ce livre de prières, dans lequel il a plus tard inscrit un certain nombre d’annotations en judéo-arabe. 

Ce document est présenté au public avec une cinquantaine d’autres objets rares appartenant au Corpus Christi College de l’Université d’Oxford, au sein d’une exposition intitulée  “500 ans de trésors d’Oxford”, co-organisée, entre autres, avec le musée de la Yeshiva University de New York. Les visiteurs pourront notamment y voir un manuscrit de Samuel et des Chroniques datant du XIIIe siècle (utilisé par des Chrétiens pour apprendre l'hébreu) mais aussi deux des plus vieux manuscrits existants annotés par Rachi, au XIe siècle. Tous ces trésors peuvent être admirés au Centre d’Histoire Juive de Manhattan, jusqu’au 6 août prochain. 

Powered by Edreams Factory