Default profile photo

18 Août 2017 | 26, Av 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

19 août 2017 - Chabbat Réé : 20h42 - 21h50

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Rencontre avec Marko Issever, un spécialiste de l’immigration aux Etats-Unis

« En échange d'un investissement dans une entreprise qui crée des emplois, le statut de "résident permanent" est accordé au demandeur, son conjoint et ses enfants de moins de 21 ans.»

Marko Issever (DR)

Mr est le fondateur et PDG d'America EB-5 Visa, LLC. Dans son rôle de PDG, Mr Issever utilise son poste de manager chez Riverside Management Group pour diriger les activités de levé et de placements des fonds EB-5 de l'entreprise. Cela est fait par l'intermédiaire d'une filiale en sa propriété exclusive, BCW Securities LLC

Actualité Juive : Nous avons récemment entendu parler du Visa EB-5. Pouvez-vous nous expliquer à quoi celui-ci consiste ?
Marko Issever :
Tout ressortissant étranger qui souhaite immigrer aux États-Unis, doit obtenir un statut de résident permanent, la "Carte Verte". Cela est possible par le biais du Visa EB-5. Le gouvernement américain a créé un programme d'investisseurs immigrants pour encourager les investissements étrangers dans les entreprises américaines. En échange d'un investissement dans une entreprise qui crée des emplois, le statut de "résident permanent" est accordé au demandeur, son conjoint et ses enfants de moins de 21 ans.

A.J. : Quelles sont donc les conditions requises pour l'obtention du Visa EB-5?
M.I. :
Il y a deux façons d'obtenir un visa EB-5:
- L'investissement direct dans une entreprise commerciale nouvelle ou existante qui crée des emplois.
- L'investissement par le biais d'un «Centre régional», une entreprise approuvée par le gouvernement, qui gère les fonds investis et le processus d'approbation de l'immigration. L'investissement doit être d'au moins 500.000$ dans un projet qui se situe dans une région à fort taux de chômage ou en zone rurale aux États-Unis. Si ces conditions ne sont pas remplies, l'investissement minimum requis est alors d'1 million de dollars. Les fonds doivent entraîner la création d'au moins 10 emplois à temps plein de citoyens des États-Unis. Une fois que l'investisseur reçoit son statut de résidence conditionnel, la société réceptrice de l'investissement aura alors deux ans pour générer dix emplois. L'investisseur pourra alors changer son statut de conditionnel à permanent.
   Attention ce montant d'investissement et certains autres aspects de l'EB-5 vont vraisemblablement changer après le 30 septembre 2017
. Le montant minimal de l'investissement sera probablement révisé à la hausse de 500.000$ à 850.000 $ ou plus encore. Pour plus d'infos sur ce changement, consultez notre site Web www.americaeb5visa.com  

A.J. : L'option d'investissement par le biais d'un Centre Régional semble bien plus sûre pour l'investisseur étranger ?
M.I. :
L'un des avantages les plus importants est la possibilité de compter à la fois les emplois "directs" et "indirects" dans le cadre de la création d'emplois exigée. dans le cadre du programme du Centre régional, l'investisseur n'a pas besoin de montrer qu'il a directement embauché des employés, et le fardeau de prouver la création d'emplois est donc transmit au Centre Régional. Les Centres Régionaux de leur côté, embauchent des économistes expérimentés qui prouvent que suffisamment d'emplois directs et indirects ont été créés grâce au projet.

A.J. : Quels sont les critères permettant de bien choisir un Centre Régional ? Quelques exemples de questions à se poser ?
M.I. :
- Combien de projets EB-5, l'entreprise a-t-elle conclue à ce jour ? Cela assure à l'investisseur que le développeur possède une expertise dans l'immobilier et une liste de projets EB-5 réussis et achevés.
- Quel pourcentage du financement global des fonds, l'investissement EB-5 constituera ? Il est bon que le développeur est une dette bancaire en priorité vis-à-vis des investissements EB-5. Cela assure à l'investisseur qu'une institution financière chevronnée a examiné le projet et a décidé d'y prêter des fonds. Cependant, gardez à l'esprit que l'institution financière est en priorité sur les investisseurs EB-5. Assurez vous donc de voir une réserve d'investissement considérable venant du développeur sous forme d'équité, en dessous des allégements financiers des investisseurs EB-5.
- Que se passe-t-il si l'investisseur se voit refuser son visa pour des raisons indépendantes de sa volonté ? Recevra-il ses fonds d'investissement de retour? Le développeur donne-t-il une "garantie d'achèvement du projet"?
- Il est impératif de savoir si le développeur a le droit d'emprunter plus de fonds en priorité vis-à-vis des investisseurs EB-5, en cas de difficultés financières. Dans l'affirmative, les garanties qui soutiennent indirectement l'investissement EB-5 pourraient être sévèrement diluées et les chances de récupérer l'investissement sont alors grandement diminuées.


A.J. : L'investissement de 500.000$ dans le projet du Centre régional EB-5 peut-il être utilisé dans le cadre de l'acompte pour l'achat futur d'un condominium?
M.I. :
Absolument pas. Il n'y a rien de mal à demander le visa EB-5 et à acheter séparément une unité de condominium. Il n'y a pas non plus de problème pour l'achat d'un condo dans le projet immobilier où on y a réalisé un investissement EB-5. Cependant, les deux transactions doivent être traitées séparément et distinctement. Dès le moment où il y a un lien entre ces transactions, l'investisseur pourrait perdre son éligibilité pour la Carte Verte.

Publi Info
Renseignements :
www.americaeb5visa.com <http://www.americaeb5visa.com/>
email: info@americaeb5visa.com <mailto:info@americaeb5visa.com>
Des Etats-Unis : +1 917 355 9251 (Anglais), et au
+1 718 938 2167 (Français). Egalement joignables par WhatsApp. Et de France : 07 69 83 04 83.

Powered by Edreams Factory