Default profile photo

20 Novembre 2017 | 2, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Communauté

La dynamique Noé

(noé)

Le premier appel à projets du programme Noé a révélé des initiatives prometteuses et de jeunes personnalités engagées dans la vie juive.

Le programme Noé veut libérer l’esprit d’initiative et la créativité de la jeunesse juive. Du 25 avril au 25 mai, les candidats de 17 à 30 ans portant un projet innovant lié au monde juif, pouvaient  le présenter sur la plateforme Noé et espérer décrocher un soutien financier, une année de coaching et des mois de visibilité. En un mois, vingt-cinq candidatures ont été reçues, douze ont été sélectionnées et huit ont été retenues. Les porteurs ont défendu leur projet à l’oral devant un Jury composé de Fondations partenaires et de professionnels qualifiés. 

Ces projets concernent aussi bien l’identité juive que la culture et la solidarité. Ils n’ont pas tous le même état d’avancement mais ils sont entrés cette semaine dans l’incubateur        « Happy Hour » pour renforcer leurs fondamentaux sur la conduite opérationnelle de projets. Un module de connaissance sur l’organisation professionnelle de la communauté est aussi proposé. Jonas Bellaïche assure l’interface entre les porteurs et la direction de l’Action Jeunesse du FSJU et c’est Philippe Lévy, le directeur de l’Action Jeunesse du FSJU et du programme Noé, qui coordonne les activités.  

Extrêmement proche des porteurs, Philippe Lévy veille sur ses jeunes comme du lait sur le feu, avec un nouvel état d’esprit. « Sans sacrifier à la rigueur, on doit se synchroniser sur leurs codes, leurs usages et leurs manières de voir et de dire le monde. Nous avons face à nous des jeunes déterminés et très volontaires qui ne sont pas là par hasard. Ils ont grandi dans les écoles juives et les mouvements de jeunesse et ils ont construit leurs projets avec une vraie fibre militante. Notre responsabilité en tant qu’institution communautaire est de les aider à grandir et à se développer sans les trahir parce qu’ils nous font confiance ». 

Les bourses financières seront débloquées en fonction des calendriers fixés pour chaque projet. Les porteurs seront aussi « mentorés » de façon rapprochée par des experts réunis par le Fonds social partout en France pour assurer la pérennité des projets.

Powered by Edreams Factory