Default profile photo

18 Août 2017 | 26, Av 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

19 août 2017 - Chabbat Réé : 20h42 - 21h50

Rubrique Communauté

Le Consistoire lance un service de médiation familiale

Elisabeth Steiner (DR)

Cette antenne créée le mois dernier à l’initiative de la commission Famille du Consistoire veut permettre aux familles en difficulté de trouver une alternative aux procédures judiciaires.

« La médiation est résolument tournée vers l’avenir », explique l’avocate Elisabeth Steiner, présidente de la commission Famille du Consistoire. « Aujourd’hui, dans nos textes législatifs, il est d’ailleurs souvent exigé de démontrer qu’une tentative de résolution amiable du conflit a échoué avant de passer à la phase d’assignation ». Celle qui préside la commission Famille au sein du Consistoire est à l’origine d’un nouveau service de médiation familiale. Depuis le mois de juin, une permanence fonctionne ainsi tous les mardis sur rendez-vous. « Grâce à la médiation, des époux peuvent rétablir une certaine communication, notamment dans l’intérêt de leurs enfants. En tout cas, l’objectif est d’arriver à pacifier les procédures et d’éviter les blocages par rapport à la question du guet ».
Pourquoi ce nouveau service est-il directement rattaché au service des divorces du Consistoire ? « La priorité était pour le Consistoire d’offrir un service supplémentaire aux couples qui saisissent le service des divorces. Certains n’ont pas encore réellement entamé de procédure et il n’est pas rare qu’ils se   réconcilient à l’issue du processus de médiation », plaide Elisabeth Steiner. Formée elle-même à l’IFOMENE (Institut de formation à la médiation et à la négociation), la praticienne du droit compte plus tard élargir le champ du service pour répondre à différentes thématiques.

Rétablir la communication
« D’autres cas peuvent nécessiter une médiation comme une rupture de liens entre un père et ses enfants à la suite d’un divorce, des difficultés liées à la liquidation d’une communauté ou d’une succession ». Quid du prix d’une séance de médiation ? « La première est entièrement prise en charge par le Consistoire. C’est lui qui rémunère les médiateurs qui sont tous professionnels et diplômés. Pour la suite, un  barème a été instauré en fonction des ressources de chacun », conclut la responsable.

(1) Renseignements : 01.40.82.26.80

Powered by Edreams Factory