Default profile photo

18 Août 2017 | 26, Av 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

19 août 2017 - Chabbat Réé : 20h42 - 21h50

Rubrique Israël

Des caméras intelligentes pour le Mont du Temple : le système est-il déjà au point ?

La reconnaissance faciale, combinée à des banques de données biométriques, est très avancée, mais reste encore peu usitée pour la lutte antiterroriste (Flash 90).

La police israélienne a retiré les portiques de sécurité qui avaient déclenché des émeutes. Mais l'alternative technologique s'annonce complexe.

Depuis la décision du cabinet de sécurité, la police israélienne a entrepris des contacts avec quatre sociétés, leaders mondiaux dans le secteur de la vidéosurveillance. Utiliser des caméras pour remplacer les détecteurs de métaux : le procédé existe déjà et est employé notamment dans les aéroports. Il s'agit de caméras thermiques, qui peuvent localiser des armes à feu ou des charges explosives dissimulées dans un sac ou sous des vêtements.

Pour le reste, aucune technologie n'est encore véritablement opérationnelle. La reconnaissance faciale, combinée à des banques de données biométriques, est très avancée, mais reste encore peu usitée pour la lutte antiterroriste. La technologie de  détections de comportement à risque, où c'est une intelligence artificielle qui devra être aussi efficace qu'un agent de sécurité aguerri pour repérer un agresseur potentiel avant le passage à l'acte, en est encore au stade expérimental.


Contraintes du lieu

Il faudra en outre un équipement spécifique qui s'adapte aux contraintes du lieu : ces caméras devront fonctionner de jour comme de nuit et en extérieur, c'est-à-dire qu'elles devront résister à la pluie, à la chaleur et autres variables climatiques. En attendant, la police devra s'en tenir aux méthodes conventionnelles en renforçant ses effectifs aux abords du Mt du Temple.

Powered by Edreams Factory