Default profile photo

22 Octobre 2017 | 2, Heshvan 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h53

Rubrique Israël

Une équipe israélienne serait parvenue à dépister les premiers signes d'Alzheimer dans la rétine des patients

Une équipe de l’hôpital Sheba de Ramat Gan, serait parvenu à mettre en place une méthode de détection de la maladie, en examinant les rétines des patients (Flash 90).

L'équipe du docteur israélien Ygal Rotenstreich a mené des expérimentations sur cinquante patients à l'hôpital Sheba de Ramat-Gan.

Saura-t-on lire bientôt dans les yeux les premiers signes d'apparition de la maladie d’Alzheimer ? C’est cette promesse, potentiellement révolutionnaire de cette maladie qui touche 900 000 personnes en France, qu’avance le docteur israélien Ygal Rotenstreich. Ce chercheur en ophtalmologie serait parvenu, avec son équipe de l’hôpital Sheba de Ramat Gan, dans la périphérie de Tel-Aviv, à mettre en place une méthode de détection de la maladie, en examinant les rétines, rapporte le site Times of Israël. Cinquante patients auraient déjà fait l’objet de tests. « Nous avons développé un dispositif multi-focal unique qui mesure la quantité de constriction de la pupille lorsqu’elle est exposée à la lumière rouge ou bleue. Cela nous permet de tester la fonctionnalité adéquate ou insuffisante des voies visuelles dans différents endroits de la rétine », explique le docteur Rotenstreich dans une interview au site. A l’aide d’un système d’imagerie non invasive, l’examen proposé par l’équipe médiale serait en mesure de dépister la maladie avant même que les premiers symptômes n’apparaissent.

« Le nouveau programme de tests que nous avons développé n’est pas invasif. Il est fiable, objectif et peut se faire à plusieurs reprises avec une grande fiabilité. Si nous sommes en mesure d’utiliser ces tests pour trouver la maladie d’Alzheimer plus tôt, alors nous serons en mesure d’utiliser les traitements plus tôt, avec une efficacité optimale », ajoute Ygal Rotenstreich.

Powered by Edreams Factory