Default profile photo

18 Octobre 2017 | 28, Tishri 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h36

21 octobre 2017 - Chabbat Noah' : 18h34 - 19h35

Rubrique France/Politique

Sammy Ghozlan : « J’encourage les victimes à s’exprimer »

(DR)

Le président du BNVCA, qui a été l’un des premiers à réagir à l’agression de M. Pinto, appelle les victimes de violences antisémites à communiquer auprès des médias lorsqu’elles subissent une attaque.

Actualité Juive : « Vous êtes juifs, vous avez de l’argent », a lancé l’un des trois agresseurs à la famille Pinto. Ce vieux préjugé antisémite est parfaitement intégré chez les jeunes délinquants…

Sammy Ghozlan : Je connais une personne qui se rend régulièrement en prison dans le cadre de son métier, et je peux vous confirmer que ce fantasme est très actif chez les jeunes derrière les barreaux. Certains se demandent s’il « est vrai que si l’on tue un juif, on va au paradis », quand d’autres sont convaincus que « les juifs ont de l’argent. » C’est avéré.


A.J.: Vous avez été l’un des premiers à dénoncer l’agression de M. Pinto… 

S. G. : M. Pinto est un ami de longue date, nous sommes en quelque sorte  des compagnons de route. Nous avons fait ensemble de nombreuses actions pour la communauté juive et Israël, et notamment grâce à son association, Siona. Figurez-vous que le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, connaissait également M. Pinto puisque lorsqu’il était encore jeune député, il avait participé à un voyage en Israël organisé par son association. Je pense que cela a donné une crédibilité à sa déclaration dans la mesure où le ministre savait que ce témoignage émanait de quelqu’un de sérieux. J’ai beaucoup encouragé M. Pinto à parler après son agression. Il faut absolument que les victimes s’expriment lorsqu’elles subissent une agression ou une attaque antisémite. 



« Malheureusement, la haine antijuive a encore de beaux jours devant elle »


A.J.: Ce type d’agression antisémite est-il en voie de se banaliser ? 

S. G. : Début août, le pavillon d’une famille juive de Noisy-le-Grand a été tagué avec les inscription « Vive Daech, Daech va tous vous tuer », en gros caractère. Dans sa boîte aux lettres, cette même famille a reçu des balles de Kalachnikov. Il y a eu aussi à Bondy au cours d’un cambriolage, les insultes « sales juifs » écrites sur l’un des murs de l’appartement. La semaine avant l’agression de M. Pinto, l’un de ses voisins juifs, qui  vit dans la même rue, avait fait l’objet d’une tentative de cambriolage. Maintenant que les bâtiments de la communauté juive sont protégés par des militaires, (synagogues, centres communautaires, écoles juives, etc.), les antisémites attaquent les domiciles. Malheureusement, la haine antijuive a encore de beaux jours devant elle, dans la mesure où la justice n’est pas suffisamment dissuasive. Les procédures sont très longues et les sanctions pas assez sévères, voire non appliquées.

Powered by Edreams Factory