Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 10/12/2017 à 13h04

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique France/Politique

Affaire Sarah Halimi. Le parquet demande que le caractère antisémite de l'homicide soit retenu

En juillet dernier, l’assassin avait été mis en examen pour « homicide volontaire » mais le caractère antisémite du meurtre n'avait pas été retenu (DR).

Cette décision intervient après la remise d'un rapport d’expertise psychiatrique rendu début septembre.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Sarah Halimi. Selon LCI, le parquet de Paris a adressé des réquisitions au magistrat instructeur afin de mettre en examen a posteriori Kobili Traoré, le tueur de Sarah Halimi, pour homicide volontaire aggravé à caractère antisémite. Cette décision est la conséquence directe du rapport d’expertise psychiatrique rendu, début septembre, par le docteur Daniel Zagury. L’expert y écrivait que M. Traoré avait agi sous l’influence d’une « bouffée délirante aigüe » et que sa consommation de cannabis, qui aggravait celle-ci, le rendait « partiellement responsable » du meurtre de Sarah Halimi, dans son appartement du 11e arrondissement parisien, le 4 avril 2017.

En juillet dernier, l’assassin avait été mis en examen pour « homicide volontaire » mais le caractère antisémite du meurtre n'avait pas été retenu, ce qui avait suscité de vives réactions de la communauté juive et de plusieurs intellectuels .

Powered by Edreams Factory