Default profile photo

18 Octobre 2017 | 28, Tishri 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h32

21 octobre 2017 - Chabbat Noah' : 18h34 - 19h35

Rubrique Israël

Du houmous aux batteries de voitures électriques: Israël a le vent en poupe

Près d’un demi-milliard de dollars a déjà été investi pour développer la technologie révolutionnaire de la start-up israélienne StoreDot, qui devrait être disponible d’ici à trois ans.

Et si Binyamin Netanyahou avait raison quand il affirme que toutes les nations ont soif de la technologie et faim des produits israéliens ? Qu’y a-t-il en commun entre du houmous, un barrage en danger à Las-Vegas, du cottage, et des batteries de voitures électriques ? Cherchez la réponse du côté d’Israël.

En Israël au printemps

 Les Allemands sont friands de mets exotiques et notamment moyen-orientaux. Le houmous, par exemple, est de plus en plus plébiscité et c’est celui fabriqué par l’entreprise agroalimentaire israélienne Strauss qui sera prochainement vendu dans les supermarchés allemands. Sa texture sera quelque peu différente de celle proposée en Israël. Les Allemands vont, en effet, l’essuyer comme on dit en Israël quand on parle de manger du houmous, avec du gros pain noir et non avec de la pita. Et son prix sera supérieur à celui pratiqué en Israël, exportation oblige. La direction de Strauss qui s’est félicitée de ce nouveau et important marché rappelle que leur houmous est aussi très bien vendu au Mexique et en Australie.


Israël au secours d’un barrage près de Las Vegas

Le barrage Hoover Dam avait déjà été sauvé une première fois par Superman dans le premier film de la saga, en 1978, après qu’il eut été sévèrement endommagé par un tremblement de terre. A présent c’est la société israélienne Atlantium qui vient à son secours. Le barrage, un site touristique qui accueille un million de visiteurs par an, est actuellement en danger à cause de coquillages et autres organismes, arrivés d’Asie, qui pénètrent dans les turbines et affectent son activité. Atlantium a développé une technologie qui permet d’assainir l’eau grâce à des rayons UV et va donc installer ce système sur toutes les turbines du barrage. Les coquillages et organismes neutralisés, le barrage, dont les centrales électriques fournissent de l'énergie au Nevada, à l'Arizona et à la Californie, retrouvera alors son fonctionnement optimal. l

Du cottage Tnuva chez Walmart

Les Américains, comme les Israéliens, vénèrent le cottage, vous savez ce fromage frais à base de lait caillé à la texture granuleuse si caractéristique. Le marché américain génère un milliard de dollars de recette par an et désormais il faudra compter avec celui produit par Tnuva, la plus importante coopérative israélienne spécialisée en produits laitiers. Le cottage destiné aux Américains sera vendu par pots de un litre, Amérique oblige, et avec des fruits. Et sera vendu sous la marque Muna ! 


Daimler-Benz investit 60 millions de dollars dans une start-up israélienne 

Le groupe dont l’une des plus célèbres filiales est Mercedes-Benz passe à la vitesse supérieure en Israël et investit dans la start-up israélienne StoreDot. Une société basée à Herzliya qui développe une technologie permettant de recharger les batteries d’un véhicule électrique en cinq minutes seulement conférant à la voiture une autonomie de 480 kilomètres. Le temps de faire un plein d’essence ! Le groupe allemand a donc décidé d’aider la start-up à relever le défi afin d’en équiper ses propres voitures et poids lourds électriques. Le groupe Samsung et Lucion Venture capital, une société d’investissement chinoise, se sont lancés dans la prometteuse aventure. Près d’un demi-milliard de dollars a déjà été investi pour développer cette technologie révolutionnaire qui devrait être disponible d’ici à trois ans. 

Powered by Edreams Factory