Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Communauté

Un Michna-Club à l’étude

Janine Elkouby avec le rabbin Yossef Toledano et Jo Toledano (DR)

L’après-midi d’étude de la Michna proposée le mois dernier par l’association Séphora Berrebi a réuni beaucoup de rabbins et de personnalités autour de la mémoire de la jeune femme.

C’était il y a un an. Aux chlochim de Séphora, diagnostiquée d’un glioblastome en 2013, sa famille et des amis s’engagent à étudier une masséhèt de mishna pour l’élévation de l’âme de la jeune femme. Les 63 traités ont été couverts au moins une fois et pour remercier ces 63 personnes d’avoir pris sur elles cette étude (certaines ne connaissaient même pas Séphora), une après-midi d’étude a été organisée mi-septembre à Georges Leven « pour les remercier de leur soutien ». 

Michna/Nechama, les liens étaient naturels mais ils ont pris une autre signification après des discussions avec Jo Toledano, le rabbin Alain Weil et le grand rabbin René Gutman. « Nous avons réalisé que la Michna était un peu le parent pauvre. D’un côté, des personnes étudient la Bible, ou pas, et  quand ils sont experts, ils passent à la Guemara et au Talmud et souvent, on réserve la Michna aux enfants. La Michna est pourtant la loi orale, mais à l’écrit », explique Emmanuelle Berrebi.



Le début d’une dynamique

Pendant le siyoum animé par Clément Weil-Raynal, interviennent le rabbin Yossef Toledano de la synagogue Vergnaud Sidi Fredj, Jo Tolédano, Janine Elkouby, Pnina Soussan-Bitton, le rabbin Jean-Paul Amoyelle, le grand rabbin Olivier Kaufmann et le rabbin Alain Weil, qui avait encouragé la famille dans cette démarche d’étude de la Michna.

« Nous espérons que ce premier événement sera le point de départ d’une dynamique autour des travaux du grand rabbin Gutman (qui traduit actuellement la Michna en français – Ndr) et d’études personnelles ou collectives lélioluy nishmat Séphora. Nous souhaiterions fidéliser un noyau de personnes, dans ce qui pourrait devenir un Michna-Club ». En attendant, un site Internet est en train d’être monté. Il restituera les interventions avec en plus des documents ressources.

Powered by Edreams Factory