Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Le Qatar va financer le nouveau siège de l'Autorité palestinienne à Gaza

Des jeunes Palestiniens à un rassemblement en l'honneur du financement d'un projet par le Qatar dans la bande de Gaza, en juin 2017 (Flash 90).

Le Hamas doit transférer l'ensemble des pouvoirs dans la bande de Gaza à l'AP d'ici le 1e décembre.

Le Hamas en retrait à Gaza, pas le Qatar. Un responsable de l’émirat a indiqué mardi 24 octobre que Doha financerait la construction d’un nouveau siège pour l’Autorité palestinienne dans la bande de Gaza. L’AP doit reprendre le contrôle de l’administration civile de la bande de Gaza d’ici le mois de décembre, dans le cadre d’un accord interpalestinien signé, le 12 octobre, au Caire avec le Hamas, titulaire de facto du pouvoir depuis sa victoire aux législatives en 2006 puis l’expulsion du Fatah l’année suivante. Aux termes de cet accord, appuyé par l'Egypte, le mouvement terroriste islamique doit transférer l’ensemble des prérogatives aux hommes de Mahmoud Abbas, même si le flou demeure sur plusieurs points épineux, notamment le sort du contrôle des frontières et le maintien du contrôle militaire de la zone par le leader du Hamas à Gaza, Yahia Sinwar.

Cette demande d’assistance au Qatar a été formulée la semaine dernière par le président de l’Autorité palestinienne, M. Abbas, soucieux d’asseoir son autorité et d’avoir les moyens de le faire. Si le montant de l’aide n’a pas été précisé, il sera intéressant de suivre la réaction du Hamas, bénéficiaire traditionnel des subsides qataris, et qui s’est nettement rapproché de l’Iran ces derniers mois. 

Powered by Edreams Factory