Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Sport

La vie de Primo Lévi adaptée en roman graphique

Un hommage graphique émouvant consacré à l'écrivain de "Si c'est un homme". Entre histoire et roman, un récit structuré autour d'une rencontre scolaire. Une réflexion sur l'impact de la transmission aux jeunes générations.

Mattéo Mastragostino est écrivain, journaliste mais également scénariste. Alessandro Ranghiasci est dessinateur et storyboarder dans le milieu du cinéma et de la publicité. "Primo Lévi" est leur premier ouvrage en bande dessinée. Le livre est le fruit d'un projet mûrement réfléchi. D'origine italienne, Mattéo se souvient de la mort de Primo Lévi alors qu'il n'était qu'enfant. Que se serait-il passé si Primo Lévi était venu raconter l'univers concentrationnaire dans l'école de Mattéo ? Quelles questions ses camarades de classe auraient-ils pu lui poser ? Et puis surtout, comment Primo Lévi aurait-il dû aborder son tragique récit de vie face à un public d'école élémentaire ? Partant de cette idée de départ, le roman graphique "Primo Lévi" ne pouvait qu'exister. Il s’agit de se faire l'écho d'une génération décimée par la Shoah pour ne pas oublier. L'auteur affirme dans une note en fin d'ouvrage que c'est avec "enthousiasme mais aussi un peu d'inconscience" que l'histoire a été proposée. "L'idée était de construire un récit qui permette de parler de la période du fascisme, de la persécution et de l'horreur d'Auschwitz". Un livre au graphisme sobre, élégant et pudique. Le pouvoir de suggestion est souvent plus fort émotionnellement que la violence la plus crue ! 

Album Jeunesse, Editions Steinkis, 128 pages, 16 euros

Powered by Edreams Factory