Default profile photo

20 Novembre 2017 | 2, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Israël

Ce que l'on sait sur le bombardement israélien contre une installation syro-iranienne en Syrie

chasseur bombardier F15i de Tsahal (Flash90)

Le site visé hébergerait un centre de développement militaire conjoint. La télévision syrienne affirme que les appareils israéliens ont essuyé des tirs de défense aérienne. Israël ne fait pas de commentaire.

L’information a été diffusée en fin de soirée par les médias libanais et syriens. Une escadrille de la chasse de Tsahal aurait frappé mercredi soir un site dépendant de l’armée d’Assad près de Homs, dans l’ouest de la Syrie. Une zone où opère également le Hezbollah. Les bombardiers israéliens auraient essuyé des tirs de missiles de la défense aérienne syrienne, mais sans être touchés. Israël s’est refusé à tout commentaire. C’est la seconde fois en moins d’un mois que des appareils de Tsahal sont visés. Israël avait alors riposté en détruisant la batterie syrienne.

Selon des sources étrangères, le bâtiment détruit par le raid israélien aurait été un entrepôt d’armes ou un centre de recherche et développement militaire exploité conjointement par un fabricant d’armes iranien et l’industrie militaire syrienne. Israël redoute la montée en puissance de l’Iran en Syrie et a déjà averti Téhéran qu’il ne le laisserait pas installer une base avancée sur sa frontière.

Powered by Edreams Factory