Default profile photo

20 Novembre 2017 | 2, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Israël

Netanyahou célèbre Balfour à Londres

Les descendants de Lord Balfour et Lord Rothshild en compagnie de Theresa May, Binyamin Netanyahou et son épouse Sarah devant la copie originale de la déclaration Balfour. (Flash90)

Le Premier ministre israélien était l'hôte du Royaume Uni pour le centenaire de la Déclaration britannique sur le droit du peuple juif à un foyer national en Palestine.

« Nous sommes fiers de notre rôle de pionnier dans la création de l'Etat d'Israël ». Theresa May n'a pas mâché ses mots pour saluer le centième anniversaire de la Déclaration Balfour. Lors du dîner organisé le 2 novembre à Londres, la chef du gouvernement britannique a réitéré sa position : « Quand certains suggèrent que nous devrions nous excuser pour cette lettre, je réponds : absolument pas ! Nous sommes fiers de la relation que nous avons nouée avec Israël et nous comptons bien la renforcer encore ». Une fermeté appréciée par son hôte et homologue israélien : « La Déclaration Balfour a placé la Grande-Bretagne du bon côté de l'Histoire ». Binyamin Netanyahou a rappelé les liens entre les deux démocraties, tandis que Theresa May énumérait les réalisations israéliennes et réaffirmait son rejet catégorique de la campagne du BDS : « Il ne peut y avoir aucune excuse au boycott, au désinvestissement ou aux sanctions. C'est inacceptable ! », a martelé la Première britannique, tout en appelant à un règlement négocié du conflit avec les Palestiniens.

La visite de Binyamin Netanyahou qui s'est achevée dimanche par une rencontre avec les représentants de la communauté juive de Grande-Bretagne a aussi été marquée par le rassemblement anti-israélien organisé à Londres par le BDS et plusieurs organisations islamistes et palestiniennes. 

Powered by Edreams Factory