Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Le malaise croissant des juifs américains

Juifs américains dans les rues de Brooklyn (Flash90)

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche en janvier dernier, la communauté juive américaine est anxieuse. Cet électorat majoritairement démocrate, qui a voté à 70% pour Hillary Clinton (contre 25% pour Donald Trump) ne cesse de dire son inquiétude face à la montée de l’antisémitisme aux Etats-Unis dont il estime le nouveau président responsable.

Un nouveau rapport publié jeudi 1er novembre par l’Anti-Defamation League vient confirmer les craintes exprimées par de nombreuses associations juives, depuis l’élection. Pendant les neuf premiers mois de l’année 2017, les actes antisémites (1299 au total) ont augmenté de 67% comparé à la même période en 2016. Il s’agit aussi bien d’attaques physiques, que d’actes de vandalisme ou encore de menaces.
Tout au long de l’année 2017, de nombreux événements très médiatisés ont mis en lumière une poussée d’antisémitisme aux Etats-Unis. Un grand nombre de centres communautaires juifs à travers le pays ont notamment reçu des centaines d’appels anonymes de menaces d’attentats à la bombe, plusieurs cimetières ont été profanés et des dizaines d’institutions juives et de synagogues vandalisées.
L’étude de l’Anti-Defamation League constate par ailleurs que le nombre d’actes antisémites a fait un bond de 182% juste après les évènements de Charlottesville au cours desquels une jeune femme avait été tuée par un suprémaciste lors d’une manifestation anti-Trump. La veille des groupes de néo-nazis et de militants d’extrême-droite avaient déferlé dans les rues en criant des slogans antisémites tels que « les juifs ne nous remplaceront pas », laissant l’Amérique pétrifiée.
Malgré le soutien initial de certains juifs républicains au nouveau président élu, une partie de cet électorat est aujourd’hui traversé par des doutes. Certains sont déçus par sa politique au Proche-Orient : après avoir par exemple affirmé haut et fort qu’il promettait de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, Trump semble finalement avoir décidé d’enterrer ce projet.
La montée de l’antisémitisme et la difficulté du président américain à la condamner ajoutent bien évidemment au malaise. Sa réaction aux événements de Charlottesville a notamment jeté un froid, après que le président eut relativisé la responsabilité des suprémacistes blancs dans les incidents en Virginie.

Renforcer la sécurité

Embarrassée, la Coalition des Juifs Républicains (RJC), financée par le milliardaire Sheldon Adelson (l’un des principaux soutiens de Donald Trump) a réagi dans une déclaration, en appelant le président à prendre de la hauteur et à assumer sa position de leader. « Nous appelons le président à faire preuve de davantage de clarté morale en rejetant le racisme, l’intolérance et l’antisémitisme », ont-ils notamment affirmé.
 « Les gens ont peur et sont dégoûtés par les événements de Charlottesville », soulignait il y a quelques mois Matt Brooks, directeur de la RJC au magazine américain Politico. « C’est incroyable qu’à notre époque (…) nous devions faire face au fléau des néo-nazis et des suprémacistes blancs. C’est tout simplement intolérable », estime-t-il.
 « Il y a aujourd’hui une vigilance accrue au sein de la communauté juive à cause d’un antisémitisme grandissant », témoignait il y a quelques jours le rabbin orthodoxe Shmuley Boteach qui comptait parmi l’un des soutiens de Donald Trump pendant sa campagne présidentielle. « Avant, on ne voyait pas de véhicules de police devant les synagogues, constate-t-il. Mais nous avons dû renforcer la sécurité à cause du fait que les suprémacistes blancs sont à présent autorisés à s’exprimer ouvertement. Les juifs européens savent depuis longtemps qu’ils sont des cibles. Jusqu’à présent, les juifs américains avaient toujours pu célébrer leur judéité mais ils sont maintenant en train de commencer à la cacher ».

Powered by Edreams Factory