Default profile photo

20 Novembre 2017 | 2, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Sport

Football : La belle semaine de Ben Sahar

Crédit EPA

L’attaquant international israélien de l’Hapoël Beersheva s’est montré décisif ces derniers jours aussi bien en Ligue Europa qu’en Championnat.

Son CV de véritable « globe-trotter », marqué par un passage dans une dizaine d’écuries du Vieux Continent, fait presque oublier que Ben Sahar a fréquenté le prestigieux centre de formation de Chelsea à l’âge de l’adolescence. Douze ans ont passé et le « Rooney israélien » semble aujourd’hui pleinement épanoui dans le sud d’Israël où il a posé ses valises en 2015 après une succession d’aventures mitigées depuis son départ ultime de Stamford Bridge en 2009. Espanyol Barcelone, Auxerre, Hertha Berlin ou encore Willem II furent ses différents points de chute. Tous synonymes d’échec.                                                                                                                                                

Depuis son arrivée sous le soleil de Beersheva,  la carrière du natif de Holon (28 ans) s’est enfin éclaircie. L’intéressé compte déjà à son actif deux titres de champion d’Israël. Et fait en sorte de mettre son expérience au profit de chacune des virées européennes de son équipe. Jeudi 2 novembre dernier, c’est lui qui, plein d’opportunisme,  parvenait à égaliser sur le terrain de Steaua Bucarest (1-1).


Un joueur d’expérience

Un précieux résultat permettant au club de la capitale du Néguev de croire encore en ses chances de qualification pour les seizièmes de finale de Ligue Europa, un stade qu’il avait déjà atteint lors du précédent exercice. Troisième de sa poule, Beersheva n’a pas d’autre choix que de boucler en beauté ses deux derniers rendez-vous : à Lugano (Suisse) le 23 novembre puis à domicile, le 7 décembre, contre le Viktoria Plzen (République Tchèque).  Un beau programme en perspective tandis qu’en Championnat, Sahar et les siens ne sont pas en reste. Comptant un match en retard, le club occupe la troisième place, à trois points de l’Hapoël Haïfa.  Trois jours après avoir brillé en Roumanie, celui qui compte 41 sélections (7 buts) en équipe nationale a récidivé contre le Maccabi Petah Tikva (2-0). Le Bétar Jérusalem, futur adversaire des Rouges de l’Hapoël, ce lundi 13 novembre, est d’ores et déjà prévenu… 

Powered by Edreams Factory